• AnneSophie Berard

CHERCHER L'HUMANITE


Tout ce bruit. Les rumeurs, les complots, les soupçons. Ces brailleurs qui s'égosillent à recouvrir la voix des autres. Lourdement installés sur leur trône de fumée, ils contemplent avec fierté le trouble que leurs mensonges ont semé. Nul besoin d'invitation : ils se mêlent à toutes les tables, toutes les conversations. Leur tapage se répand comme une trainée de poudre : des chiffres tordus, des pensées simplifiées, des paroles détournées. La seule chose qui leur importe, c'est de ne pas douter. Surtout, ne pas douter. Car dans le doute, se loge le début de toute intelligence.


Moi, je rêve d'un peu de silence. Quelque part où rien ne presse, rien ne ment, rien n'affirme. Quelque part sans héros, sans providence, sans messie, sans miracle. Quelque part qui nous ressemble : un quelque part inachevé, porté par le hasard des vents, des amours, des rencontres, des chutes, des mains tendues.


Celles et ceux qui se retrouvent à cet endroit aiment d'abord la vérité. Ils ont la voix plus douce car même au creux de leurs plus grandes colères, ils défendent le charme de la nuance. Leurs incertitudes les mènent à préférer les murmures, le temps lent, l'émotion fragile. Leurs voix peuvent trembler, hésiter, revenir, accepter. On ne les blâme pas, car nous savons qu'il faut du temps et de l'espace pour que les pensées naissent, se rencontrent, se dessinent, s'affinent.


L'artiste serbe Marina Abramovic a su rendre cela possible, le temps de l'activation de son œuvre This artist is présent. Installée à une table, elle invitait qui le souhaitait à s'installer en face d'elle et à partager un moment de silence, en se regardant. Rien de plus. Deux êtres qui ne cherchent pas à avoir raison, ni à convaincre. En silence, ils cherchent simplement, au fond de l'autre et d'eux-mêmes, à trouver l'humanité qui les unit.


Penser l'égalité

L'égalité sans condition, Réjane Sénac

C'est un livre court, vif et brillant, comme a l'habitude d'en publier la collection Les Incisives. En déconstruisant les certitudes prônées par notre système républicain, en révélant notamment comment le mythe de l'égalité sexuée/racisée engendre en réalité les nombreuses inégalités dont nous sommes aujourd'hui les témoins, l'autrice Réjane Sénac dessine au fil des pages un autre modèle, un autre possible où chacun serait le semblable, et donc l'égal, de l'autre.


Il ne s'agit en aucun cas d'un texte utopique. La force de ce livre est justement d'être un essai formidablement construit et réaliste, donnant les justes mots à des pensées nécessaires et laissant, bien au centre de la table, l'humain dans toute ses capacités.




Penser l'Universel

Playdoyer pour l'Universel, Francis Wolf



Une autre voix brillante, construite, passionnante : celle de l'auteur et professeur Francis Wolff. Dans cet ouvrage, d'une intelligence rare, il prend le temps de réduire en miette tous les désirs de replis identitaires. En nous prenant la main, patiemment, il nous guide à l'intérieur de nos propres pensées et construit le seul socle commun possible pour un monde juste : celui de la l'égalité et de la réciprocité.

On sort de ce livre avec le sentiment -si appréciable- d'avoir compris un mécanisme : celui qui permet à chacun de considérer l'autre comme le semblable de lui-même. Nous voici alors mobilisés, unis, ensemble. Prêts à avancer dans une même direction.



Merci pour vos lectures et vos jolis retours, de plus en plus nombreux,

Ils sont si importants !


A bientôt,

pour d'autres brèches.


©AnneSophieBerard