top of page

Où partir ?


Ugo Rondinone, where do we go from here?

Partir, c'est accepter de perdre ce que nos valises ne pourront contenir. C'est aussi prendre le risque de regretter ce que nous n'aurions pas suffisamment considéré. Alors, dans un premier temps, nous prendrons le temps de nous poser cette question fondamentale : partir, oui, mais pourquoi ? Les réponses couleront certainement de source : ici, trop de pollution, là pas assez de culture, généralement nous savons bien ce qui nous pousse à rêver d'évasion…


Où donc voudrait-on aller ? Et surtout que risque-t-on de perdre ? La réponse tient en un mot : notre équilibre. Vivre durant des années au même endroit nous a permis de stabiliser notre existence. Disons que nous savons ce que nous avons, et ce que nous n'avons pas. En déménageant (et d'autant plus si cet acte n'est pas lié à un projet structuré), nous risquons tout bonnement la désillusion. Partir, est-ce fuir ?


L'œuvre Where do we go from here de l'artiste Ugo Rondinone nous rappelle que la vie n'est rien de plus que ça : une fugitive et fragile question de direction à prendre. Avec cet arc-en-ciel comme camarade de pensée, nous pourrons étoffer notre réflexion. Nous continuerons de mesurer les risques éventuels d'un déménagement, seulement nous ne nous limiterons plus à ceux-là : nous prendrons aussi en compte ceux liés au fait de rester. Envisager les deux scénarios permettra à la fois de donner toutes ses chances à notre Ici et de mieux comprendre ce que l'on nomme là-bas. Qui sait si nos envies d'ailleurs ne sont pas le mirage d'un autre besoin : un changement d'habitude, de route, de rythme... de point de vue.




Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page