• AnneSophie Berard

VIVANT : Ce qu'on voit, ce qu'on imagine


Nous avons toutes et tous conscience de la responsabilité de l’être humain sur l’érosion massive de la biodiversité. Depuis la Révolution Industrielle, ce déclin ne cesse de s’accélérer. Mais les origines de cette dégradation sont en réalité plus profondes : elles sont à l’intérieur même de la façon dont nous avons défini notre relation avec le reste des êtres vivants et des écosystèmes. En les considérant comme une ressource inépuisable dont nous pouvions disposer à loisirs, une ressource asservie, contrôlable et exploitable, nous nous sommes placés en espèce à part. Nous nous sommes, en quelque sorte, déracinés du reste du vivant.


L’imagination – c’est-à-dire notre capacité à rêver, concevoir, désirer – prend ici un rôle fondamental dans la construction de nos sociétés : comment pourrions-nous agir de façon vertueuse, comment trouver le bon équilibre, comment reconsidérer la représentation même de notre cohabitation ? Changer de paradigme nécessite de faire un pas de côté. Or, les artistes détiennent ce pouvoir de transcender le réel, de s’extraire des visions imposées afin de nous révéler des alternatives : d’autres narrations possibles, d’autres points de vue. En partageant un regard sensible et singulier sur le monde qui nous entoure, ils rappellent le rôle essentiel que joue la créativité dans le dépassement de notre propre condition. Tout acte de création est un acte de transformation.


L'exposition Vivant de la fondation GoodPlanet, dont j'ai l'honneur d'être la curatrice, délivre des clés de compréhension liées à la préservation du vivant, en redonnant une place prépondérante à l’inspiration, l’enchantement et la poésie, moteurs essentiels de l’engagement et de la mise en mouvement. La diversité du vivant est abordée dans toute sa complexité et ses multiples formes, souvent imperceptibles aux sens humains.


L'association d’une approche sensible et d’une approche pédagogique fait éclore des horizons inattendus et, nous l’espérons, des prises de conscience nouvelles. Grâce à cet effort d’imagination – formidable capacité de projection humaine –, serons-nous en mesure de repenser notre place, nous qui ne représentons que 0,01 % de la vie sur Terre* ?


Artistes exposés : Yann Arthus-Bertrand, Laure Devenelle, Bertrand Gadenne, Nicolas Henry, Florent Lamouroux, Janaina Mello Landini, Fabien Mérelle, Claire Morgan, Duy Anh Nhan Duc, Quayola, Camille Scherrer.


Commissariat : AnneSophie Bérard

Scénographie : Laure Devenelle

Production executive : Artistik Bazaar


VIVANT

du 09 avril au 18 décembre 2022

Entrée libre

Fondation GoodPlanet

1 Carrefour de Longchamp, 75116 PARIS



118 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout